Déracinement

Samedi 09 février 2008

11h50 – DéracinementEnfance Adolescence

Année mille neuf cent cinquante neuf, me voilà plongé dans un nouvel environnement pas très loin géographiquement de mon ancienne demeure, mais à mes yeux à des années lumières du décor et des personnages qui avaient fait partie de ma vie jusqu’à ce jour.

Notre nouveau toit se composait d’une cuisine et de deux chambres et à l’arrière d’une cour et d’un grand jardin. Nous occupions le rez-de-chaussée de l’habitation, ma tante par alliance (mon oncle est mort à la guerre 39/45) et son second mari avec leurs deux filles résidaient à l’étage. Le fils aîné qui était mon vrai cousin était interne dans un collège de la ville voisine. Je connaissais Marie-Paule et Christine pour les avoir côtoyées lors des réunions familiales, mais notre intimité était moins grande, qu’avec Dominique et Patrick qui jusqu’à présent partageaient mes jeux d’enfants.

Mes parents comprirent ma détresse. Au troubles d’ordres psychologiques suscités par ce brusque déracinement, ils ne voulaient pas rajouter d’autres dérèglements mentaux liés à l’éloignement de leurs personnes physiques. D’un commun accord, ils décidèrent d’installer mon lit à côté du leur.

Le temps passait, réglant imperceptiblement mes conflits internes, grâce à mon acclimatation lente mais progressive. Petit à petit mon esprit s’apaisa, contribuant ainsi au retour progressif de mon équilibre



Laisser un commentaire

WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie