Le procrastinateur

Le procrastinateur aime bien remettre à demain ce qu’il peut faire le jour même. Un article sur le sujet est paru sur le journal de ce matin J’ignorais totalement qu’il existait un terme pour désigner ce genre de comportement

Je connais bien cette manière d’agir car elle est partie intégrante de ma personnalité depuis ma plus tendre enfance.

L’art de ne rien faire qui pourrait au regard des autres se traduire par un manque de courage, cache en réalité un dérèglement profond de la personne.

La lecture du sujet me confirme ce que je ressens au plus profond de moi. J’apprends néanmoins que mon cas n’est pas isolé. Faible consolation au regard des tourments que cette pathologie peut engendrer.

Ne pas me se sentir à la hauteur d’une tâche dont je ne souffrirais pas une réalisation imparfaite, et donc contourner l’obstacle en reportant aux calendes grecques l’exécution de cette tache, à moins de me retrouver au pied du mur et de toute manière être terriblement déçu par le bilan final des travaux, voilà quel est mon quotidien.

Les progrès techniques qui ont permis une ouverture à la connaissance, sortent peu à peu les individus de leur isolement, mais il fut une époque ou la souffrance psychologique n’était que très rarement prise en compte et donc peu ou pas soignée

Sans doute que ces années terribles que j’ai traversé sans rencontrer âme qui vive pour me soulager de mes angoisses et de mes peurs n’auraient pas le même visage en ce début de vingt et unième siècle et m’auraient forgé une personnalité toute autre.


Extrait du livre de mes mémoires


 

En ce début de janvier mille neuf cent soixante seize, notre région subissait les premières intempéries de l’hiver. Les flocons étaient tombés en abondance dans la nuit du vendredi au samedi.

Il faisait froid, mais le soleil avait remplacé la grisaille des jours précédents.

De par mes origines campagnardes, j’aimais la nature et l’idée de pouvoir me balader dans un paysage enneigé m’enthousiasmait presque autant que ma chienne qui frétillaient d’impatience à la vue de sa chaîne que je venais de saisir sur le buffet.

Je rejoignais donc les grands bois, situés à dix minutes de marche de chez moi, lieu de promenade privilégié par beaucoup de citadins et qui dirigeait toujours ses promeneurs, par sa grande allée centrale, vers ce lieu nostalgique qui avait été autrefois, mon village natal.

Cette voie forestière, je la connaissais bien pour l’avoir empruntée lorsque j’accompagnais mon père le dimanche à la ville, pour rendre visite à mon grand-oncle André, qui était décédé un peu plus d’un an après papa..

Cette voie forestière je la connaissais bien pour l’avoir maintes et maintes fois foulée, à l’époque ou le prêtre de notre paroisse, organisait des sorties pour les gamins du village qui ne partaient pas en vacances.

Cette voie forestière, je la connaissais enfin pour l’avoir plus récemment utilisée avec Chantal lorsque nous n’avions pas encore de voiture et que nous voulions au départ de chez elle, nous rendre au carnaval ou au cinéma.

La neige crissait sous mes pas, mais le silence prédominait. L’endroit se prêtait à la méditation car il était chargé de milliers de souvenirs,

Je culpabilisais en constatant l’obésité de plus en plus marquée de ma chienne, qui ne se dépensait plus guère, depuis que j’avais cessé nos virées quotidiennes.

Je pris la résolution de faire les efforts nécessaires pour compenser mes négligences. Ce regain d’optimisme, traduisait mon humeur du moment, il était bon de profiter de ce terrain favorable, qui effaçait pour un temps les pensées négatives de mon esprit.

Nous sortirions très vite de ces longues nuits d’hiver, et je me promettais d’émerger de ma léthargie, dès que les beaux jours reviendraient. De ce fait ma tête bouillonnait de projets qu’il fallait réaliser au plus vite avant que le côté pessimiste de ma nature ne reprenne l’avantage. J’en étais là de mes pensées lorsque la neige se remit à tomber, je me sentais soudainement heureux de vivre.

 



Laisser un commentaire

WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie