Débarrassé du malin

« Monsieur Gautier, monsieur Gautier, il faut ouvrir les yeux maintenant »

Une infirmière me tapotait la joue, pour me pousser à me réveiller.

« Monsieur Gautier, monsieur Gautier »

Je n’avais pas très envie de collaborer, elle était en train de forcer la porte de mes rêves, pour me rapatrier dans notre monde.

« Monsieur Gautier, monsieur Gautier »

Elle ne lâchait pas le morceau, il fallait que j’abandonne la partie. J’avais donc soulevé péniblement les paupières, et lui avait signifié que j’entendais ses sollicitations.

Je n’avais aucune idée de l’heure ni de jour que l’on était, je n’avais pas non plus la force de penser. Les roulis du chariot brancard me ramenèrent un peu plus dans le monde des vivants. Fort de mon expérience précédente je connaissais mon lieu de destination. J’ignorais si la chambre où l’on m’installait était la même que mon opération précédente, mais le décor me semblait en tout cas identique. Les soins intensifs m’accueillaient pour la seconde fois, point de champagne, ni de petits fours, mais une équipe qui paraissait très concentrée sur moi. J’avais la gorge terriblement irritée à cause d’une intubation effectuée au moment de mon intervention chirurgicale.

« L’opération s’est bien passée, elle a duré plus longtemps que prévu car j’ai demandé à un spécialiste d’examiner votre rein partiellement néphrectomisé. Je voulais être sûr qu’il ne reste aucune  cellule cancéreuse, avant de le replacer dans sa cavité. »

Le docteur C était à mon chevet, il m’expliquait de la manière la plus compréhensible possible le travail qu’il avait accompli.

« Vous n’étiez pas aussi vaillant que la première fois, je vous ai senti moins combatif »

Je ne savais pas quoi lui répondre.

« Comme pour votre opération précédente, nous vous avons posé un drain et une sonde urinaire. Vous avez également une assistance en oxygène très provisoire. »

« Votre rein est correctement reparti, il devrait exercer normalement ses fonctions de filtration et d’épuration. Je repasserai vous voir demain, en attendant reposez vous »

J’étais fortement contrarié de devoir une fois de plus supporter, une sonde urinaire, de plus je sentais les effets nauséeux de l’anesthésie, que je n’avais pas connus la première fois.

Je n’étais pas souvent tranquille, les infirmières s’assuraient régulièrement du bon fonctionnement des différents appareils d’assistance. Elles ne m’adressaient que très rarement la parole.

Chantal était arrivé sans doute au plus mauvais moment, car mes nausées se faisaient de plus en plus violentes, je n’avais qu’une hâte c’était de vomir pour me soulager de ce terrible inconfort. Les spasmes de vomissements qui étaient arrivés, à intervalle régulier, me tiraient des larmes aux yeux. Comme j’avais l’estomac vide, mes efforts étaient réduits à néant, rien ne sortait hormis un peu de bile. L’épisode s’était terminé alors que Chantal était partie et que nous avions eu guère le temps de parler.

A présent la fatigue me plongeait dans un état semi comateux, je ne savais pas vraiment si je dormais, si je rêvais, ou si j’étais parfaitement réveillé. Sans conteste, la morphine m’empêchait de souffrir, mais me faisait perdre tout sens de la réalité.

« Monsieur Gautier, je vais vous apporter de l’eau, vous êtes à présent autorisé à boire »

Ce liquide qui coulait dans ma gorge était pour l’heure mon bien le plus précieux. Être privé de boire était certainement l’une des choses les plus éprouvantes que j’avais eu à supporter. Étancher ma soif m’avait ragaillardi, mon véhicule planétaire s’était enfin posé, je pouvais maintenant apprécier mon environnement. Les infirmières avaient constaté mes progrès, elles n’hésitaient plus à entamer le dialogue.

« Je suis ici depuis combien de temps »

« Vous êtes arrivés hier au soir, et la matinée est bien avancée »

En deux interventions chirurgicales, le docteur C m’avait débarrassé du malin, le lion féroce était reparti dans sa savane. J’espérais ne plus avoir à le rencontrer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie