Nouvelles biopsies si si si …..!

 

Nouvelles biopsies si si si .....! dans Cancer du rein hopital-en-folie

Comme je le redoutais, le brancardier arriva me chercher, sans que ma douche fut prise. L’homme qui poussait mon lit dans les couloirs avait le visage de ses mauvais jours. Il bougonnait en devant slalomer entre les chariots, et autres tables à roulettes, et ne daigna m’adresser la parole que pour parler du froid extérieur, mais sans réel enthousiasme à le faire. L’ascenseur nous conduisit au rez-de-chaussée, nous traversâmes le grand hall d’accueil. Comme la première fois je fus envahi par le froid, et comme la première fois, je n’avais pas de couverture à ma disposition pour me protéger.    

Le contraste de température entre les couloirs et la salle de scanner fut saisissant, je sentis brusquement le rouge me monter aux joues. L’opératrice scanner s’approcha de moi et m’adressa la parole d’une voix douce et chaleureuse.

« Bonjour monsieur Gautier, vous avez déjà subi une biopsie de ce genre? »

« Oui au mois de décembre dernier, ici même. »

« Dans ce cas, je n’ai pas besoin de vous donner d’explications. »

« Savez-vous la raison précise pour laquelle je suis de nouveau dans vos murs. Mon oncologue ne semblait pas convaincu des résultats de décembre certes, mais j’ai été rappelé, sans n’avoir eu aucun contact avec les deux médecins concernés par mes problèmes. »

« Je l’ignore monsieur, nous ne connaissons pas les dossiers des malades. Nous nous contentons d’obéir aux instructions. Il faudra en parler en professeur D.

C’était formidable, tout le monde ignorait les tenants et les aboutissants de mon histoire,. Certains avaient promis de se renseigner, d’autres me faisaient comprendre qu’il fallait enquêter par moi-même, mais au bout du compte, obtenir des explications étaient aussi difficiles que de chercher une aiguille dans une botte de foin. 

Sa collègue infirmière s’approcha de moi.

« A quel moment a été posé votre cathéter ? »

« A minuit précise. »

« A minuit ? »

« Et oui l’heure n’est pas très appropriée pour pratiquer un tel exercice, mais il ne faut s’étonner de rien. Une chose est sûre, dormir à l’hôpital relève de l’exploit sportif. »

« Je suis bien d’accord avec vous monsieur, en attendant j’ai bien peur que nous ayons un problème, peut-être que l’aiguille est bouchée, je vais effectuer un test. »

A la mine peu réjouie de l’infirmière, je compris qu’elle avait vu juste.

« C’est une étudiante qui m’a posé le cathéter ! »

« Peu importe, il faut recommencer car le liquide passe de travers. »

J’avais déjà connu par le passé ce genre de mauvaises surprises, aussi soumis et résigné, je laissai l’infirmière recommencer un travail mal exécuté, sans éprouver le moindre mécontentement envers l’équipe de nuit responsable de cet état de fait.

J’avais été invité à basculer sur la table d’examen, et à m’y installer à plat ventre, le plus confortablement possible, avec la vive recommandation de ne pas bouger. Les professionnels qui m’entouraient, n’attendaient plus que le professeur D, pour commencer le travail d’exploration.

De la tête jusqu’à mi-cuisses, mon corps passa plusieurs fois aller et retour, à travers l’anneau de la machine. La procédure n’était pas la même que lors de mes scanners habituels, je l’avais déjà constaté au mois de décembre, et j’avais même l’impression que cette fois le contrôle durait même un peu plus longtemps. La vérification des clichés me paraissait également durer une éternité. Fallait-il y voir un signe inquiétant, je luttais pour chasser de mon esprit cette vilaine pensée. On moment où je m’y attendais le moins, le professeur D contourna le scanner par ma gauche, et se présenta face à moi.

« Bon il y a quelque chose de très rassurant, la tumeur n’a absolument pas bougé depuis la dernière fois, et d’après son aspect, je reste persuadé que nous avons à faire à une sorte de nodule bénin,  sans rapport avec le cancer initial. »

« Si cet examen confirme le premier, il n’y aura pas de cryothérapie ? »

« Non monsieur ! »

hopital-en-folie-1-300x201 dans Cancer du rein



WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Alimentation et grossesse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie